Pornographie

En 2016, j’ai dénoncé les conséquences de l’exposition des mineurs à la pornographie au travers de mon premier essai Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque) publié chez Albin Michel. Le sujet était jusqu’alors tabou. Car en réalité, si les enfants et les adolescents sont biberonnés à la pornographie, c’est parce que les adultes en consomment massivement… L’addiction à la pornographie est une réalité que j’accompagne dans mon cabinet, les conséquences sur les personnes et dans les couples sont désastreuses. Insidieusement et sous couvert de libération sexuelle, l’industrie pornographique est en train de détruire les relations humaines sans que personne ne semble s’en apercevoir…  Aime, et ce que tu veux, fais-le! (Albin Michel, 2018) et Qu’est-ce qui pourrait sauver l’amour? (Albin Michel, 2020) sont deux ouvrages dans lesquels je poursuis mes réflexions sur ce sujet alarmant, actuel, mondial.

Chaque année, 136 milliards de vidéos pornographiques sont visionnées par l'humanité, pour une moyenne de 348 vidéos visionnées chaque année par utilisateur de smartphone, au point qu'à chaque seconde où vous lisez ces lignes, 28 000 personnes sont en train de visionner une vidéo pornographique. Et nous ne sommes certainement qu'au début d'un phénomène de plus vaste ampleur encore. [...] Le problème n'est plus la quantité. Le problème est de s'arrêter. Mais les structures profondes de notre cerveau qui fonctionne à grand renfort de dopamine ne possèdent pas de fonction stop. »

Sébastien Bohler, Le Bug humain, 2019.

La pornographie est l’opium du peuple. C’est pourquoi, il faut d’abord réveiller les consciences. Les interventions médiatiques ont cet objectif, les interventions auprès des parents, des éducateurs, des collégiens et des lycéens aussi. Alerter nos hommes et femmes politiques pour qu’au moins, ils fassent appliquer la loi en la matière est indispensable. L’enjeux est devenu politique, ce n’est plus seulement un soucis d’éducation. Mais ce n’est pas suffisant. L’accompagnement des personnes pour sortir de la dépendance est nécessaire et je mets en place une méthode pour y parvenir. 

On asservit plus facilement un peuple avec la pornographie qu'avec des miradors.

Alexandre Soljenitsyne

Même si je m’efforce depuis plusieurs années de dénoncer l’impact de la pornographie sur les enfants, les adolescents, les adultes et les couples d’aujourd’hui, cette industrie n’est pas la seule responsable de la transformation de la sexualité et de sa disparition annoncée au sein du couple. Comme toute industrie, elle cherche à faire du profit et s’y emploie stratégiquement. Son effroyable développement, sa puissance économique et subversive, elle les doit aussi à un mariage inédit entre le féminisme et le capitalisme contracté à l’occasion de la mise sur le marché de la pilule contraceptive. C’est le libéralisme sexuelle qu’il faut remettre en cause.  

Quelques unes des interventions...

Articles