adolescent, éducation, Interview, Réaction

Opinion: Du zizi sexuel à l’amour à la plage

14 novembre 2014
img_2648

Je sais, je vous écris après la bataille. Mais voilà, j’étais à l’autre bout du monde, en plein jardin d’Eden, quand les médias se sont enflammés. Qui l’aurait cru? Rien de nouveau à l’exposition Zizi sexuel, c’est exactement la même qu’il y a 7 ans. Seulement voilà, en 7 ans, il s’en est passé des choses en France qui ont réveillé les consciences endormies. Alors, il a suffit d’une pétition, celle de l’association SOS Education, pour provoquer le débat. Leur intention? Que les parents soient prévenus en cas de visite scolaire et qu’ils puissent choisir de ne pas y envoyer leur enfant. En soit, la demande est légitime. Et quoi qu’on en pense, elle a eu le mérite de relancer le débat sur l’éducation sexuelle en alertant sur l’approche scientifique et ludique proposée par la Cité des Sciences aux adolescents entre 9 et 14 ans.

Mardi 14 octobre, c’était la soirée d’inauguration. J’y étais. On m’y a convié parce que j’ai participé à un programme pédagogique présenté en marge de l’exposition, produit par France 4 Education et Narrative. L’amour à la plage, c’est le nom sous lequel visionner des paroles d’enfants entre 10 et 14 ans interrogés pendant leurs vacances sur l’amour et la sexualité. Un « micro plage » en quelque sorte et qui s’accompagne d’une parole d’adulte condensée dans une pastille de deux minutes. Avec Philippe Brenot, j’ai joué le jeux de ré-expliciter ces mots. C’est mon travail quotidien de le faire. Avec ce programme, j’espère toucher un plus large public. A l’entrée de l’exposition Zizi Sexuel et à la sortie, les visiteurs sont invités à se rendre sur ce site internet.

Cela étant dit, j’y ai fait ce soir-là ma première visite de l’exposition. Je ne la connaissais pas, je vivais à l’étranger lors de la première édition.Il y a d’abord eu le discours annonçant la philosophie: « les valeurs de zizi sexuel sont le respect, le consentement, l’égalité et la tolérance ». Mais pendant ma visite, je peine à me faire une opinion. Un contenu intéressant se mélange avec une mise en scène parfois douteuse. Clairement, l’exposition démystifie et banalise l’amour et la sexualité pour le meilleur, mais aussi pour le pire… On ressort de l’exposition Zizi Sexuel plus savant mais pas grandit humainement.

Dans le métro du retour, je pense aux adultes très au fait de la portée morale de la sexualité mais dans une stupéfiante ignorance de son fonctionnement. Ce sont les ces adultes qui devraient s’y rendre. Ils y apprendraient vraiment des choses nécessaire au bon usage d’une sexualité joyeuse et responsable!

En rentrant de voyage, le jeudi 30 novembre, j’ai participé au Débat du Soir sur Radio Notre Dame centré sur la polémique autour de l’expo. Si ce sujet vous intéresse, je vous encourage à approfondir la discussion et  réécouter l’émission en cliquant ici: comment éduquer nos enfants à la sexualité?

Pour ma part, ma plus belle expérience d’éducation à la l’amour et la sexualité reste indéniablement cette visite avec mes jeunes enfants organisée pour la Saint Valentin au Metropolitan Museum à New York. Vous pouvez retrouver le récit en cliquant ici.  Depuis, je rêve de rencontrer des personnes capables de mettre en place de tels parcours dans les musées français! Encore un autre projet de Love Generation dont je ne doute pas voir le jour prochainement.

Allez, près le débat, l’appel est lancé: au lieu de s’offusquer, il faut proposer!

T.

 

L'amour à la plage

 

Vous pourriez aimer également

Pas de commentaires

Répondre

Newsletter