Question: Y a-t-il du mal à se faire du bien?

Ah… On y vient !

C’est le sujet par lequel mon opposant le plus violent (un prêtre) m’a dézingué auprès de la communauté catholique il y a quelques années à la sortie de mon livre « Aime et ce que tu veux fais-le ! », la même communauté qui deux années plus tôt m’applaudissait après la lecture d’« Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque) »…

Car dans ce livre-là, un regard croisé sur l’Eglise et la sexualité, j’avais parlé de la masturbation des religieuses sans imaginer une seule fraction de seconde que c’était l’interdit suprême, le tabou ultime.

Il faut dire que je ne suis pas d’accord avec ce qu’il est écrit dans le catéchisme de l’Eglise catholique : « La masturbation est un acte intrinsèquement et gravement désordonné. Quel qu’en soit le motif, l’usage délibéré de la faculté sexuelle en dehors des rapports conjugaux normaux en contredit la finalité (…) la donation mutuelle et la procréation humaine ».

On s’en fiche de mon avis, je sais.

Mais quand on rencontre tous les jours des hommes et des femmes qui sont enfermés dans une culpabilité qui les empêche d’aimer et de se laisser aimer à cause de ce genre de discours, on se permet de l’ouvrir !

Et puis aussi, ce discours reflète le manque cruel d’une connaissance sur l’anatomie et la sexualité féminine…

Bref, il y a quelque chose qui ne va pas.

Entre le discours religieux qui condamne l’acte et le discours ambiant qui l’encourage à outrance, il est temps, il est même urgent, de proposer une alternative.

C’est ce que je vous propose de faire le lundi 29 novembre.

Et honnêtement, j’ai pas mal de choses à vous partager à ce sujet ! Entre la masturbation des enfants, des ados, des femmes, des hommes ; la masturbation avec ou sans pornographie, à deux ou seul, quand on est en couple ou célibataire, etc… Une heure, ça va être court.

J’ai hâte.  

T.

N’attendez-plus, inscrivez-vous au cycle de visioconférence dès maintenant !

Cycle de visioconférences sur l'amour et la sexualité

tous les lundis soirs de 21h à 22h
  • Des questions variées et concrètes sur l'amour et la sexualité
  • Pour chaque question: une réflexion philosophique, des clés de compréhension, des outils pratiques
  • Une conférence à suivre où que vous soyez dans le monde
Nouveauté

Vous devriez aimer