contraception, couple, Désir d'enfant, Désir sexuel, LOVE, SEXUALITY & BABIES, méthode naturelle, Question, Uncategorized

Question: régulation naturelle des naissances, comment gagner/retrouver confiance?

29 janvier 2013
20130129-124638

« Nous avons 2 enfants de 2 ans et 8 mois. Les 2 sont arrivés « un peu vite ». Même si je les adore, je ne suis pas prête (et mon mari non plus) pour un 3ème immédiat. Nous avons perdu confiance dans les méthodes naturelles de régulation des naissances. Elles nous semblent aujourd’hui lourdes, laborieuses et pas fiables. Aujourd’hui, je sens que mon désir sexuel a diminué à cause de la peur de tomber enceinte. » Question reçue via la page contact.

Beaucoup de ceux qui ont essayé de vivre les méthodes dites « naturelles » se retrouveront dans ce témoignage. Il y a eu un premier enfant arrivé sans crier gare. Mais bon, personne ne se doutait encore à quel point cet enfant changerait leur vie. Et puis, faire un enfant ensemble, ça semble merveilleux quand on s’aime encore follement! Quelques mois après la naissance, c’est généralement le désenchantement. Épuisés et débordés, l’amour du couple est ébranlé. Plus de temps pour se retrouver. A la moindre tentative d’approche, le « radar sexuel » du bébé se met à sonner… Un cri de sa part, c’est juste ce qu’il faut pour casser votre élan, et puis plus l’once d’une envie! Il n’existe pas de meilleur moyen de contraception qu’un jeune enfant.

A peine l’équilibre retrouvé, les quelques kilos en trop évacués et les premières soirées en tête à tête, le deuxième bébé pointe déjà le bout de son nez. « Ils formeront une bande, ce sera très sympa pour eux ! Les premières années seront juste un peu difficiles… mais ça passera vite! « , se rassurent les parents. En réalité, ces premières années semblent interminables. Progressivement, l’amour du couple s’use même si, paradoxalement, les enfants et les épreuves scellent aussi pour toujours la relation.

Donc, le troisième, il attendra un peu! (ou longtemps, voir très longtemps).

Revenons-en maintenant à la question. La première étape qui est essentielle, c’est de retrouver confiance. Le désir sexuel diminué en ce moment par la crainte reviendra ensuite.

Voici 6 points pour éveiller, entretenir et augmenter la confiance vis-à-vis des méthodes dites « naturelles » , la confiance en soi, la confiance de son homme.

Augmenter la confiance dans les méthodes d’auto-observation. Objectif: c’est pas le truc de nos grand-mères, c’est perfectionné et efficace!

  1. Pas d’improvisation. De la même manière qu’on va chez le gynécologue pour se faire prescrire une pilule contraceptive, les méthodes d’auto-observation requièrent un accompagnement. Souvent, on confond la formation générale et l’accompagnement personnel pendant plusieurs mois. Le premier a pour but de donner les informations, le second s’assure que la connaissance et les règles de la méthode sont bien acquises. On ne peut pas s’en passer pendant la première année, au moins. Comme c’est une connaissance, une fois qu’elle est acquise, le couple peut être ensuite totalement autonome.
  2. Augmenter l’efficacité. Si on avale à n’importe quelle heure la pilule, son efficacité diminue considérablement, idem pour le préservatif. Et il en va de même pour les méthodes d’auto-observation. L’efficacité théorique de ces méthodes fondées sur la connaissance de sa fertilité est excellente et même comparable à la pilule contraceptive. Seulement, il y a toujours une différence importante entre l’efficacité théorique et l’efficacité pratique c’est-à-dire la réalité dans la vraie vie avec les vrais gens qui n’utilisent jamais parfaitement une technique. Il faut donc perfectionner sa connaissance de soi en respectant les indications pour éviter une grossesse.

Augmenter la confiance en soi. Objectif: mon corps n’est pas une chose incontrôlable et désordonnée, je suis capable de l’apprivoiser.

  1. Combiner plusieurs signes. Le principe c’est la connaissance de son cycle. Si un indice (comme celui de la glaire cervicale) ne suffit pas, vous pouvez rajouter d’autres signes pendant quelques mois ou quelques années pour s’assurer que l’observation est juste. Il faut faire preuve de souplesse! En fonction des périodes de sa vie on peut soit ajouter, soit enlever un signe selon que l’on soit stressé ou détendu par rapport à une nouvelle grossesse potentielle.
  2. Noter vos observations. Allez, zou: on télécharge une application Iphone, on s’achète un joli cahier, on se crée un tableau excel! Chacune son style, chacune son mode de vie… le plus important c’est que les observations du jour soient transcrites correctement pour se repérer dans le cycle et partager une bonne information à son homme.

Augmenter la confiance de son homme. Objectif: qu’il soit béa d’admiration devant la beauté de votre corps (vos formes certes, mais aussi ce qui se vit dedans)

  1. Communiquer vos informations. Au lieu de la fameuse et oppressante question : « Alors, on peut ou on peut pas? » demandez lui de se renseigner sur votre cycle: « Où en es-tu ma chérie aujourd’hui? Comment te sens-tu? » Pour les scientifiques d’entres eux, demandez lui de gérer vos informations sur un tableau excel, ils vont kiffer! Pour les romantiques, dites-le lui avec des fleurs qui changeraient en fonction de la période du cycle. Pour les coquins, avec vos sous-vêtements. Peu importe la manière, l’objectif est qu’il comprenne précisément où vous en êtes dans votre cycle pour qu’il ne vous demande plus à minuit une si « il y a moyen? ».
  2. Montrer son sérieux. Une femme qui a confiance en elle, cela attire. C’est l’incertaine, celle qui doute toujours, qui répond « je ne sais pas » qui le rend fou (de nervosité)! Vous pouvez gagner sa confiance en lui montrant que vous considérez les choses sérieusement. La désinvolture est paniquante pour lui. Quand il y a eu une grossesse non prévue, c’est important de revenir sur les circonstances et reconnaître ensemble ce qui n’a pas bien été vécu (pas de formation, pas de respect des indications pour éviter la grossesse, une envie sexuelle incontrôlable ou je ne sais quoi d’autre).

Je vous écris des pistes mais cette réponse n’est certainement pas assez précise encore. Si vous le souhaitez, contactez-moi pour me partager les obstacles auxquels vous vous heurtez afin que je vous aide à les dépasser.

Concernant la vie sexuelle et les méthodes naturelles, je prendrai le temps d’en parler prochainement. Ici, j’ai davantage appuyé sur la question de la confiance.20130129-124638.jpg

Vous pourriez aimer également

1 commentaire

  • Reply Poswiat 20 février 2014 at 18 h 45 min

    Excellente réponse! Les moniteurs sont indispensables pour accompagner les couples qui démarrent les méthodes naturelles ;-))

  • Répondre

    Newsletter