écologie, Libération, méthode naturelle, Pratique

Pratique : La cup menstruelle, une révolution pour les femmes!

23 juin 2016
IMG_4575

Malgré mon manque cruel de temps pour vous écrire, je dois d’urgence soulager ma conscience en m’assurant que vous connaissiez bien toutes ce petit objet qui peut révolutionner votre vie de femme: la « cup menstruelle »! C’est une espèce de petite coupe très souple, généralement en silicone, que la femme introduit à l’intérieur de son vagin pour recueillir le flux menstruel.

Plus qu’une alternative écologique aux traditionnels tampons, le fait de toucher son sexe pour poser la cup et de voir le sang menstruel réceptionné permet d’apprivoiser autrement son corps de femme: de passer du déni-dégoût à l’émerveillement. Et ça, c’est fabuleux: on n’habite plus son corps de femme de la même manière!

Celles qui pratiquent les méthodes naturelles de régulation des naissances (dont vous me savez grande prêtresse) y verront une parfaite cohérence avec leur philosophie de vie. Il n’y a aucune prise de tête à avoir, la cup menstruelle est faite pour vous!

 

Celles qui n’ont pas ou peu d’expériences sexuelles pourront se familiariser avec leur vagin. D’abord effrayées par la taille de la cup, elles découvriront la formidable élasticité du vagin (mais oui!), évacuant ainsi leurs peurs de douleur ou de vaginisme lors de la pénétration sexuelle: une connaissance de son sexe indispensable pour une vie de femme épanouie!

 

Celles qui ont une sensibilité écologique seront soulagées par cette alternative. Il me semble même que la cup est un premier pas vers une écoute plus approfondie de son corps, vers une connaissance de sa fertilité. Les femmes peuvent ainsi comprendre que ce qui sort de leur sexe ne sont pas des fluides infâmes mais des signes de ce qu’elle est en train de vivre, intérieurement.

 

Celles qui ne supportent pas avoir leurs règles et sont en guerre contre leur corps, la cup menstruelle est un objet thérapeutique! On aime que ce que l’on connaît! La confrontation avec son sexe et son sang peut être une première marche vers la réconciliation, frontale certes, mais efficace.

 

Quant aux anti-capitalistes et autres décroissantes, la cup permet de se libérer du marché du tampon et de la serviette hygiénique! Bon, je sais, il y a mieux sur ce plan-là: le free flow instinct ou « flux instinctif » qui consiste à contracter le périnée pour réguler son flux menstruel! Top sur le principe, un level au-dessus dans la pratique…

 

Enfin, et plusieurs lectrices ont bien fait de me le rappeler, l’usage des tampons n’est pas sans risque. La plupart des femmes ne le savent pas mais les tampons peuvent, dans des cas dont on nous assure être exceptionnels, donner une infection gravissime: le syndrome du choc toxique.

Il y a des tonnes de vidéos sur Youtube avec toutes les explications dont vous avez besoin pour vous lancer, l’essayer et prendre le (très gros) risque de l’adopter et de prononcer cette phrase terrible: « Ah, comme je regrette de ne pas avoir connu ça plus tôt! »  

Pour mes jeunes lectrices de moins de 25 ans et pour toutes celles qui aiment l’humour trash, il y a la vidéo bien connue du site Mademoizelle.

 

 

Autre ambiance, on en parle dans Les Maternelles…

Allez, je vous laisse faire un tour sur le net pour y trouver toutes les infos dont vous avez encore besoin.

Ouf! C’est bon, je vous en ai parlé, ma conscience est désormais en paix!

T.

Cet été, lisez Une jeunesse sexuellement libérée ( ou presque), Albin Michel, le 3 février 2016.

Vous pourriez aimer également

Pas de commentaires

Répondre

Newsletter