avortement, couple, Désir d'enfant, FAMILY PLANNING, méthode naturelle

Coup de gueule: efficacité des méthodes naturelles et pression

6 septembre 2013
20130906-160359.jpg

« D’accord, tu fais les méthodes naturelles mais franchement, ça a marché pour toi? » telle est l’inévitable question à laquelle toute personne qui choisit l’aventure se voit forcée de répondre. Ce choix atypique éveille une curiosité sans limite. Difficile de protéger son intimité à coup de « mais sexuellement, ça doit être hyper frustrant, non? », « Attend mais vous faites combien de fois l’amour à ce rythme là?« , « vous utilisez des préservatifs? » ou encore « mais ton enfant, c’était un accident?« .

Te voilà apôtre malgré toi de la méthode parce que tu empruntes ce chemin. Te voilà devenu témoin de l’efficacité d’une pratique qui sème le doute. Et tu le sens le regard de certains proches qui attendent avec un plaisir sadique ta chute: l’annonce d’une grossesse imprévue. Et tu es terrifié(e) de partager la nouvelle car tu redoutes le quand-dira-t-on, les ricanements. On va dire de toi que tu t’es trompé(e) alors tu préfères devancer la critique en avouant directement ta défaite: « bon, ce bébé n’était pas prévu, on s’est planté dans la méthode! »

Il existe un effet pervers d’avoir la confiance comme principe premier afin de maîtriser sa fécondité. Quand les choses ne se déroulent pas comme prévues, on perd confiance en soi, en l’autre. On perd la confiance des autres, on ne croit plus en la méthode comme au Père Noël: c’était trop beau pour être vrai! On peut même en vouloir à ceux qui en ont fait la promo, aux moniteurs… Et c’est une épreuve douloureuse que de perdre confiance. Elle sera à regagner jour après jour.

Mais il faut au moins se dégager du regard des autres car c’est une affaire éminemment personnelle que la sexualité et la fécondité. Ce n’est pas ton devoir, ton job, ni même ta mission que de prouver aux autres l’efficacité de la méthode que tu utilises pour réguler ta fécondité. C’est celui des scientifiques. Les données sur l’efficacité théorique d’une méthode de contraception sont un repère pour poser un choix en conscience et personnel. Pour preuve, si on se basait sur l’efficacité réelle de la pilule ou du préservatif pour les juger, on entendrait un tout autre discours! Mais le plus souvent, ces grossesses surprises se soldent par une interruption de la vie rendant le fait invisible…

Bref, ton devoir, ton job, ta mission, c’est d’aimer. C’est tout.

Les méthodes naturelles c’est un chemin parmi d’autres que tu peux emprunter pendant un temps plus ou moins long pour aimer, pour faire l’amour.

Au lieu de se perdre dans un combat idéologique, j’invite donc chacun à se dégager de cette pression et de se recentrer sur l’essentiel. Osez parfois couper court à des questions trop indiscrètes ou rebondir en posant la question à votre interlocuteur: ça veut dire quoi une méthode qui marche? C’est quoi l’objectif pour toi derrière le fait de ne pas avoir d’enfant? L’efficacité pour l’efficacité ou efficace pour aimer? That’s the question!

Pour ma part, je me suis libérée de ce poids depuis bien longtemps rendant ma vie légère et détendue… C’est avec ce détachement que j’ai plaisir à vous partager mes réflexions sur les méthodes naturelles.

T.

POUR UNE CONSULTATION PAR TÉLÉPHONE OU DE VIS-À-VIS ÉCRIVEZ-MOI VIA LA PAGE CONTACT

20130906-160359.jpg

Vous pourriez aimer également

2 Commentaires

  • Reply Pascal Jacob 7 septembre 2013 at 8 h 44 min

    Toujours le ton très juste, Thérèse, garanti sans moraline et pourtant très clair. Content de revoir votre blog actif !

  • Reply Tonio 14 octobre 2013 at 12 h 37 min

    Très juste, merci !
    Euh, et en plus … ça marche pour nous. Et on est pas frustrés.

  • Répondre

    Newsletter