conseil sexo, couple, Désir sexuel, Dysfonction sexuelle

Conseil sexo: s’aimer à la bougie!

9 septembre 2016
image

A quand remonte votre dernière soirée passée à contempler la beauté du corps nu de la femme ou de l’homme qui partage votre vie? Ce temps où vous avez déshabillé lentement, sensuellement, amoureusement cet être aimé, cet instant suspendu où se dévêtir devant l’autre fait surgir le désir.

« Mais moi, ma femme elle ne supporte pas que je la regarde entièrement nue! Jamais! Elle veut toujours éteindre la lumière, elle se couvre, elle déteste quand je rentre dans la salle de bain… J’ai beau lui dire que je la trouve belle, que j’aime son corps tel qu’il est, rien n’y fait. Je crois même qu’on ne s’est jamais vraiment regardé, je veux dire longtemps, attentivement, réciproquement alors que  de mon côté, je n’ai franchement aucun soucis avec la nudité! »

Plaisir des yeux! 

Éblouie par le Maroc où je me suis reposée cet été avec mari et enfants, le fameux « Plaisir des yeux! » de ses commerçants raisonne encore en moi. Le regard. Ils sont forts ces marocains de nous inviter de cette façon à un « Slow buying ». Admirer, s’émerveiller, désirer, savourer ce « plaisir des yeux  » au point de vouloir toucher puis posséder… Avant de négocier! On parle après. On se laisse d’abord éprouver du plaisir, avant que ne monte le désir.

En Occident, le sens de la vue est à la fois exacerbé par les publicités qui envahissent tout l’espace public et évacué de la sphère intime: on passe tout de suite au sexe, à la pénétration, laissant place à une sexualité génitale et pulsionnelle aux antipodes d’une sexualité relationnelle parce que sensuelle.

 

« Je n’accepte pas qu’il puisse me regarder comme un objet. Je ne suis pas une chose qu’il peut posséder, je ne suis pas une prostituée! »

Voilà pourquoi, il faut d’urgence lutter contre l’extension de l’industrie pornographie et plus largement contre ces images publicitaires chosifiant à outrance les corps : elles salissent les regards, formatent les désirs, fabriquent des complexes, coincent les femmes entre deux postures: la prostituée ou la prude.

Nous sommes une génération au regard blessé mais l’amour peut le restaurer.

 

On dit : « les hommes sont naturellement voyeurs, les femmes naturellement exhibitionnistes », et on en conclut que la nature est bien faite! On dit aussi que le premier organe sexuel masculin est l’œil, celui de la femme l’oreille, tous deux ayant les sens inégalement éveillés: le désir de l’un est provoqué par ce qu’il voit, le désir de l’autre par ce qu’elle entend. Heureux sont les couples qui parfois, savent faire confiance aux stéréotypes de ce genre-là!

Ceci dit – parce que ce n’est pas interdit de faire passer des messages personnels sur son propre blog – les femmes aiment aussi voir des hommes beaux et musclés. On ne résilie pas son abonnement à la salle de sport en susurrant à l’oreille de sa chérie « mais toi, c’est ce que je vais te dire qui va te donner du plaisir! » Non, « Plaisir des yeux » on y a droit aussi, il faut arrêter ces conneries comme quoi une femme, quand elle aime, se fiche des apparences physiques. C’est archi-faux! Donc si vous ne désirez plus faire l’amour, avant d’entrer dans une grande culpabilité, regardez votre homme et demandez-vous s’il vous envoie du rêve. Comment voulez-vous désirer spontannément un homme qui se laisserait aller?

 

Enfin bref, le conseil que j’ai à vous donner est très simple: faites l’amour à la bougie, pas dans le noir ou pire, caché sous une couette! La lueur de la bougie est douce, elle met en valeur les corps et les petites ou grandes imperfections sont cachées, laissant place à un jeu d’ombre des plus enivrant.

Vous allez encore dire que je suis hyper cash si je vous dis qu’autrement, cela ne peut pas marcher techniquement parlant! Pour tous les « J’ai pas de plaisir », « J’ai pas de désir! », « Il vient trop vite » et les « Il a des pannes » etc. Checkez ce point crucial avant de consulter: passez-vous oui ou non du temps (beaucoup) à regarder et vous laissez regarder?

Si toutefois vous ressentez de la résistance envers ces deux mouvements, vous me contactez et on débloque tout ça, fissa!

 

T.

Vous pourriez aimer également

Pas de commentaires

Répondre

Newsletter